Premiers jours à la manufacture de cannelle

Publié le par Asiemut

DSC00418

 

Nous avons pris nos quartiers à Puhulwella dans une maison en haut d’une colline, dans la jungle. Un gardien torse nu et en sarong, l’habit traditionnel local – sorte de jupe longue en toile, veille sur nous jour et nuit. Nous avons parfois même la chance de nous voir apporter des fruits de la passion ou des noix de coco fraîchement cueillies. Difficile de demander logement plus typique.

 

La « factory » est à 200 mètres environ en contrebas. Allée bordée de palmiers et d’ananas, le trajet pour aller au travail est tout de suite plus agréable.

 

L’établissement est moderne et les travailleuses très accueillantes. Des sourires, quelques mots échangés en anglais et en cinghalais (grâce à notre traducteur, Amaury !), l’ambiance est super. Nous avons compris que Culinary Truths ne ment pas lorsqu’elle parle de travailleurs heureux !

Le début de notre mission consiste à prendre des mesures quantitatives et de temps pour chaque étape du processus de production dans le but de trouver des moyens d’améliorer la productivité générale.

En parallèle, nous avons commencé à travailler sur les autres aspects de notre mission : étudier le progrès social réalisé grâce au projet Culinary Truths et essayer de vendre la cannelle sur le marché français.

 

 

> Voir la suite de l'album photos Sri Lanka - KANDY - NEGOMBO - PUHULWELLA

Commenter cet article