Le processus de purification de l'eau

La-station-1.JPG

 

1001 Fontaines est une association qui a pour but de produire de l’eau potable pour les villages n’y ayant pas accès.

Chaque station de purification est équipée d’une machine de traitement de l’eau au rayonnement solaire (UV).

Voici les différentes étapes pour produire l’eau « Teuk Saat » :

 

1)    1) En premier lieu, l’eau est puisée à partir d’un puits en béton d’une profondeur de 30 mètres environ.

L’eau s’y régénère toutes les nuits, plus ou moins selon les périodes de l’année.

 

2) L’eau est ensuite stockée dans des cuves de 1000 litres, cette étape est nécessaire pour que l’eau décante afin d’éliminer les premières impuretés. Les cuves sont régulièrement nettoyées.

 

3)   3) Puis nous passons au filtre par le sable. Ces filtres de sable emprisonnent les métaux lourds en suspension, les déchets de sédiments et des bactéries.

Ce filtre prend fréquemment la forme d'un récipient d'une hauteur d'un peu moins d'un mètre et de largeur et profondeur d'environ 30 cm, rempli de sable. On préserve la couche biologique active en veillant à ce que le sable soit entièrement couvert par l'eau. La couche bioactive aide à filtrer, absorber, détruire ou désactiver les pathogènes. On verse simplement de l'eau sur le dessus du dispositif et on recueille l'eau traitée à la sortie.

Le dispositif peut être construit avec du béton, un matériau relativement disponible partout et bon marché. La maintenance est simple et consiste en général à agiter la couche supérieure du sable une fois par mois et à écumer à la main les matériaux en suspension. Le coût de maintenance est bas, car il n'y a pratiquement aucune pièce à changer.


4)    4)  L’eau arrive ensuite dans la station par les tuyaux installés, jusqu'à la machine de purification.

Trois tubes de purification par les UV sont utilisés et régulièrement nettoyés.

La purification de l'eau par ultra-violet emploie une source de lumière UV (lampe) qui est enfermée dans une douille transparente protectrice. Ces UV ont un rayonnement d'une intensité beaucoup plus grande que la lumière du soleil et sont ainsi capables de stériliser l’eau.

 

La-station-5.JPG


Le traitement de l'eau par UV est efficace à plus de 99,99% contre les salmonelles de la fièvre typhoïde, de la gastroentérite, contre le choléra, la tuberculose, le virus de la grippe, de la poliomyélite, l’hépatite, etc.

 

De plus, il ne laisse aucun produit chimique dans l'eau, ne génère aucun sous-produit, et il ne change pas le goût, le pH, ou d'autres propriétés de l'eau.

 

> Afin de vérifier la qualité de l’eau, un test indépendant est effectué par l’opérateur deux fois par mois et un échantillon est envoyé en laboratoire une fois par mois.

 

5)    5) Dès que la machine est activée, l’eau purifiée est disponible pour remplir les bonbonnes de 20 litres. Mais avant d’être remplies d’eau potable, les bouteilles sont lavées au chlore.

Les canalisations sont aussi régulièrement nettoyées au chlore pendant une journée.

 

Une eau potable dans des bouteilles propres peut ainsi être distribuée à des milliers de bénéficiaires chaque jour au Cambodge, et maintenant en Inde et a Madagascar.

 

Nous goûtons l’eau : elle est fraîche, sans goût et sans odeur.

 

Lavage-des-bonbonnes-1.JPG