Le système de distribution

 

             DSC03522.JPG

La distribution d’eau 1001 Fontaines est effectuée par les opérateurs, affectés à une station particulière, généralement proche du village ou ils vivent.

 Ces opérateurs sont à la fois producteurs d’eau potable (travail dans les stations) et distributeurs (tour dans les villages).

Après avoir été formé par 1001 Fontaines (coaching) sur l’utilisation adéquate de l’eau, comment tenir un livre comptable pour gérer les ventes, conseils pour trouver de nouveaux clients, etc., l’opérateur doit gérer son planning et réseau de distribution. Un suivi est effectué par la plateforme Teuk Saat 1001 afin de l'aider dans sa distribution.

En effet les bouteilles sont à destination des villageois –appelés bénéficiaires- et des écoles dans le cadre du « Parrainage d’eau », dispersés un peu partout dans le village et ses alentours, d’où la nécessité d’être bien organisé.

Dans la station de Prey Touch par exemple, il y a six zones (d’une vingtaine de familles) approvisionnées au total. Chacune reçoit entre 20 et 40 bouteilles tous les 2 ou 3 jours. C’est un système cyclique de distribution.

Une bonbonne de 20 litres coûte entre 1000 et 1200 riels (environ 20 centimes d’euro), ce qui un prix abordable pour la plupart des familles mais reste une charge pour les familles les plus pauvres qui utilisent l’eau « gratuite » mais impropre a la consommation de la mare ou de la pluie.

C’est pourquoi pour vendre de l’eau à sa communauté, l’opérateur doit se montrer avenant et amical, poser des questions sur la famille avant d’introduire les enjeux liés a l’eau potable, de leur parler de son importance vitale dans la réduction des maladies et le gain de temps qu’elle représente.

 

          DSC03747.JPG